Être proactif, c’est être responsable

Commençons par Wikipédia : « Le terme pro-actif [avec tiret ici] est un néologisme qui décrit une personne prenant en main la responsabilité de sa vie, plutôt que de rechercher des causes dans les circonstances ou les personnes extérieures. » (Wikipédia)

« Prendre en main la responsabilité de sa vie »… hum… Lorsque je demande autour de moi ce que signifie « être responsable », j’obtiens des réponses comme : « Être responsable, c’est prendre soin des autres, faire attention aux autres, avoir la charge de quelqu’un ou de quelque chose. »

« Être responsable », ce serait donc d’abord se préoccuper d’autrui ? Je ne suis pas d’accord. Si je me dis responsable de quelqu’un, alors je veux bien assumer ses faits et gestes – comme une mère vis-à-vis de son enfant – mais je ne suis pas d’emblée responsable de quelqu’un.

D’ailleurs, si je dois être responsable de quelqu’un, autant l’être d’abord de moi-même. Oui, être responsable de moi-même. Ce serait bien de commencer par soi plutôt que de s’occuper d’abord des autres. Parce que, si vous vous occupez d’abord d’autrui (et que ce n’est pas de votre ressort comme une mère pour son enfant), vous allez attendre qu’autrui s’occupe de vous, et trouver cela normal. Et vous serez très en colère si autrui s’y soustrait. Vous allez rendre l’autre responsable de votre mal-être. Vous le rendez, du même coup, responsable de votre bien-être et de votre épanouissement. C’est l’autre qui détient la clé de votre bonheur. Et de votre malheur. Vous lui cédez votre pouvoir, et vous le subissez – autrui et son pouvoir. Vous cédez la responsabilité de votre vie à l’extérieur de vous-même.

Donc être proactif, c’est être responsable, et responsable de soi d’abord.

 

Être proactif, c’est s’engager

Poursuivons avec le Petit Robert : une personne responsable, nous dit le Petit Robert, est une personne « qui doit accepter et subir les conséquences de ses actes, en répondre. »

Être responsable, c’est donc être capable de répondre de ses actes, c’est-à-dire de les assumer jusqu’au bout avec toutes leurs conséquences. 

Sachant que « répondre » vient du latin respondere qui signifie « être capable de s’engager en retour », être responsable c’est donc être capable de s’engager dans ses actes et en assumer les conséquences. S’engager étant une sorte de contrat moral vis-à-vis d’une décision, d’un choix, d’une action – une sorte de promesse avec soi-même et/ou avec autrui.

Donc être proactif, c’est être capable de répondre de ses actes, d’en assumer les conséquences.

 

Être proactif = Responsabilité + Engagement

  1. être proactif commence donc par un engagement vis-à-vis de soi-même en tant que sujet et réalisateur de sa vie – et de tout ce qui en découle ;
  2. être proactif, c’est respecter une promesse tacite vis-à-vis de soi-même ;
  3. être proactif, c’est agir en conscience, c’est-à-dire avec la lucidité des conséquences qui découlent de ses actes.
Fermer le menu