Nous sommes des êtres spirituels : retrouver notre lumière intérieure

Nous sommes des êtres spirituels : retrouver notre lumière intérieure

Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Pierre Teilhard de Chardin

 

Nous sommes des êtres spirituels, Teilhard de Chardin l’a affirmé, et je le confirme

Je reprends à mon compte cette affirmation qui dit que nous sommes des êtres spirituels. Il ne s’agit pas seulement de mon intime conviction mais aussi de découvertes scientifiques.

Nous sommes bien plus que ce corps physique mis en mouvement par plusieurs systèmes nerveux central/périphérique/entérique… Nous ne sommes pas qu’une machine biologique qui respire, boit, mange, bouge, travaille, s’use, se rend malade puis meurt.

Nous sommes d’abord un être animé d’une Conscience Supérieure – une conscience extraneuronale (Jean-Jacques Charbonnier). Je dirais même que nous sommes cette Conscience universelle, nous sommes une parcelle de cette lumière divine, qui a décidé de s’incarner dans ce véhicule de chair pour expérimenter ce monde terrestre. Un peu comme une énergie pure qui a besoin d’endosser cette énergie « lourde » – terrestre – pour expérimenter son être divin grâce à ce corps humain multidimensionnel, riche de sensations, d’émotions, de pensées, de créativité… de joie. (J’ai lu, il y a plusieurs années, que nous sommes bien plus puissants que dieu lui-même : nous avons un corps physique – qu’il n’a pas – pour ressentir certes nos souffrances mais aussi nos joies.)

 

Nous sommes un être lumineux préexistant à notre conception biologique

Nous sommes une lumière divine éternelle qui vient de la Source et qui retournera à sa Source une fois l’expérience terrestre achevée. Nous sommes une émanation de cette Source créatrice (divine, originelle, universelle… comment la définir ?) qui prend corps pour se mouvoir ici-bas et expérimenter Qui elle est vraiment (d’essence spirituelle) dans cette réalité multidimensionnelle, curieuse d’expérimenter et de s’amuser.

Notre mission est d’expérimenter ces attributs divins, que sont a minima l’Amour, la Vérité, notre Puissance intérieure et l’action juste, à travers des expériences censées nous faire grandir en conscience, et nous rappeler Qui nous sommes vraiment. Or, beaucoup l’ont oublié et n’agissent qu’au niveau du corps physique sans concevoir qu’ils sont aussi un être de lumière relié à l’infini. J’aime bien le mot « remember » en anglais qui signifie « se rappeler », et dont l’orthographe donne en français « (se) remembrer, retrouver ses membres ». (clin d’œil à Conversation avec Dieu de Neal Donald Walsch)

Il s’agit donc de nous rappeler Qui nous sommes vraiment : retrouver notre lumière intérieure pour vivre pleinement une vie qui ait du sens, qui soit riche, créative et amusante. Ce qui nécessite de recontacter l’être profond que nous sommes. Or, nous sommes tellement instruits, conditionnés, enfermés dans des habitudes transmises de générations en générations que les retrouvailles avec nous-mêmes deviennent difficiles. Mais loin d’être impossible, heureusement.

D’ailleurs, une première chose, simple et rapide que vous pouvez faire pour vous rappeler Qui vous êtes vraiment, est de provoquer en vous cette émotion intérieure puissante : la joie ! Oui, vous pouvez ressentir la joie ici et maintenant – sans raison apparente – en imaginant des situations joyeuses. Quel pouvoir incroyable que de pouvoir susciter cette énergie de joie en soi rien que par le pouvoir de l’imagination !

 

Comment se manifeste notre lumière divine ?

Comme vous l’avez lu juste au-dessus – et expérimenté -, ressentir la joie vous met dans un état d’être confiant, enthousiaste, rempli d’amour et de gratitude.Vous touchez l’état de grâce et c’est divin.

Cette lumière joyeuse est notre boussole, notre guide intérieur.

Là où tout est joie, la mesure est juste.
Dialogues avec l’ange

 

La joie nous met sur la voie de l’information pertinente – si nous savons l’écouter [grâce à nos 4X5 sens]. Elle nous met sur la voie de nos véritables besoins, de nos valeurs, de nos aspirations profondes. Elle nous inspire les bonnes idées, les moyens, ressources et solutions pour les satisfaire. Elle nous met sur la voie d’une vie heureuse et épanouissante puisque ses attributs naturels sont l’Amour, la Vérité, la Puissance intérieure et l’Action juste. (et oui, rappelez-vous Qui vous êtes)

A contrario, l’absence de joie nous indique ce qui n’est pas bon pour nous, ce qui ne sert pas notre mission de vie, ce qui n’est pas joyeux et épanouissant.

Grâce à l’écoute de notre être intérieur – notre guidance, notre boussole, notre Soi profond… – nous savons discerner ce que nous aimons, ce qui nous fait profondément du bien. (à ne pas confondre avec une envie compulsive, un caprice). Et nous savons aussi que si nous ne l’écoutons pas, si nous ne nous fions pas à notre intuition, inspiration, ressenti, notre corps se rétracte, la joie nous déserte. Nous sommes tendus, inquiets, anxieux, ou fatigués, en manque d’envie et d’énergie. Nous perdons force, courage et confiance.

C’est encore notre lumière intérieure qui nous dit quoi choisir, quoi dire, quoi faire, où aller… même si notre mental rechigne.

Nous savons lorsque l’évidence s’impose sans équivoque. Nous savons intuitivement ce qui est bon pour nous. Nous savons les bonnes décisions à prendre (même si le « bon sens » nous en dissuade), nous savons les bons choix à faire (même s’ils sont difficiles), nous savons si ce travail est fait pour nous (même si nous n’avons pas encore les compétences), nous savons qu’une personne est bonne pour nous (même si elle n’a encore rien prouvé).

Nous savons en général ce que nous devons faire en telle circonstance parce que nous avons les indicateurs intérieurs qui s’allument : « corps tendu, rétracté, attention danger » ; « corps détendu, en expansion, vas-y fonce ».

Le plus difficile est d’accepter d’écouter, car écouter c’est prendre le risque d’être lucide et d’avoir le devoir éthique envers soi-même d’agir dans ce sens. Et il en faut du courage – du coeur à l’ouvrage – pour agir dans le sens de nos intuitions, de nos inspirations, de nos révélations, car il est difficile de s’affirmer dans un monde lourd de conformismes et de pensées convergentes.

Oui, il est difficile d’être soi-même, d’oser sortir du rang sous la pression ambiante qui presse et oppresse et génère la peur. Il est difficile d’assumer Qui nous sommes vraiment dans cet ancien paradigme sociétal.

Or, nous avons tout en nous parce que nous sommes UN avec cette lumière qui est LA lumière. Et lorsque nous avons l’intime conviction de Qui nous sommes, nous savons ce que nous avons à faire, nous savons ce que nous avons à choisir, nous savons où nous devons aller…. Nous ressentons une sensation d’évidence, de confiance et de solidité intérieure. Le corps ne se trompe jamais : relâchement, soulagement, évidence, enthousiasme. Il n’y a plus à tergiverser, l’évidence s’impose. Y’a plus qu’à. Y’a plus qu’à exercer ses capacités en proactivité.

 

Attention cependant : nous risquons d’éteindre notre lumière divine !

La plupart du temps, nous survivons au lieu de vivre. Et nous y sommes tellement habitués que nous considérons cette survie comme naturelle et normale. « C’est ainsi ».

Nous n’avons rien vécu d’autre, nous ne connaissons pas d’autres façons de vivre. Nous ne remettons pas en question ce que nous avons toujours connu parce que nous n’imaginons même pas qu’il soit possible de vivre autrement – heureux et épanoui. « C’est comme ça », « la vie n’est pas un chemin de pétales de rose », « faut se battre pour y arriver ». Nous perpétuons des croyances erronées avec bonne foi, inconscience. L’image de l’océan est complètement étrangère au poisson rouge qui vit depuis des siècles dans un bocal. C’est inscrit dans ses gènes qu’il transmet – au sens propre – à sa descendance.. Jusqu’au jour peut-être où, comme Jonathan le Goéland, il aura l’intuition d’une dimension supérieure, transcendante… Mais c’est une autre histoire. (Et le goéland risquant de le bouffer, il vaut mieux que notre poisson rouge reste dans l’ignorance d’une vie plus enthousiasmante, même si plus courte…)

Nous – êtres terrestres rampants – survivons dans la peur et la compétition. Nous ne sommes plus à l’écoute de notre guidance intérieure, celle qui nous souffle l’évidence – les réponses nécessaires à un cheminement harmonieux et épanouissant. Pourquoi l’écouterions-nous d’ailleurs ? A l’instar du poisson rouge, personne ne nous l’a appris.

Nous nous sentons alors très seul.e dans notre bulle, avançons en aveugle, sans raison et sans but. Nous traversons cette vie dénuée de sens, telles des marionnettes passives qui subissent les décisions du marionnettiste. Nous allons ainsi à l’encontre du bon sens, qui finit parfois par se rappeler à nous : maladies, ruptures, accidents, décès…

Nous jouons notre rôle à la perfection pourtant, appris depuis des générations. Parfois même nous nous donnons l’illusion d’avoir réussi en donnant le change et faisant des envieux, alors que nous ne sommes qu’une coquille vide, en souffrance et sans comprendre notre mal-être puisque « nous avons tout pour être heureux ».

Être proactif devient de plus en plus une nécessité en ces temps changeants et chaotiques. Travailler sur nous-mêmes, nous repenser de fond en comble : qui croyons-nous être ? Qui voulons-nous devenir ? Quel changement aimerions-nous vraiment dans notre vie ? A quel monde aspirons-nous ?

Oui, être actif – travailler sur soi – avant d’agir dans le monde, c’est être proactif.

 

Alors pourquoi et comment être proactif ?

Être proactif prend tout son sens dans cette façon de nous concevoir – des êtres spirituels vivant une expérience humaine. Être actif avant d’agir va consister à retrouver notre Soi profond, notre lumière intérieure obstruée par tout le fatras mental, émotionnel, physique mis là depuis des générations.

Car vivre en suivant notre lumière intérieure – notre guidance qui connaît tout de nous et sait où nous mener le plus agréablement possible – c’est suivre le flux de la Vie, celui de l’Amour, de la Vérité, de notre Puissance intérieure en action. C’est sortir de la survie pour vivre enfin !

Autrement dit, être actif avant d’agir, c’est libérer Qui nous sommes vraiment. Nous libérer des barrages, des croyances limitantes… Prendre conscience des peurs conscientes et inconscientes, des mensonges et désamours envers soi-même… C’est apprendre à nous connaître, accepter d’aller au-devant de soi-même et nous accueillir, pour nous aimer.

Et si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour Vous.

Votre mission première (pourvu que vous l’acceptiez) (en fait vous n’avez plus trop le choix maintenant que vous êtes ici-bas) consiste à déblayer le chemin qui obstrue votre clarté intérieure afin que celle-ci vous guide et vous facilite la vie.

Pour ce faire, vous devez travailler sur vous-même en tant qu’être spirituel – avant d’agir dans le monde :

  • vous ancrer sur prise Terre – prendre racine (puisque vous êtes un être humain) – et
  • vous aligner sur prise Énergie universelle – vous connecter par et avec le coeur (puisque vous êtes un être spirituel)
  • vous brancher sur prise Conscience infinie (puisque vous êtes doté.e d’une conscience réflexive)
  • pour vous centrer sur votre axe, vous verticaliser (pour rester debout – ancré, aligné, branché, connecté – quoi qu’il arrive)
  • afin que toutes vos énergies (physiques, émotionnelles, mentales/psychiques, spirituelles) convergent entre elles.
  • pour que vous ressentiez cet Amour, cette Vérité, ce Pouvoir intérieur puissant inhérents à votre nature spirituelle ;
  • pour que vous viviez des expériences humaines passionnantes !

Pour ce faire, vous devez travailler sur vous-même en tant qu’être humain – avant d’agir dans le monde :

  • vous découvrir, apprendre Qui vous êtes en tant que personne (votre humanité et votre individualité) ;
  • débloquer les freins qui entravent ;
  • prendre conscience des croyances insidieuses qui vous desservent ;
  • finir par accepter votre humanité parfaite dans son imperfection et, surtout ;
  • vous aimer Qui que vous soyez, quoi que vous fassiez (viser l’amour inconditionnel) ;
  • vous faire confiance, vous estimer, savoir pouvoir compter sur vous en toutes circonstances ;
  • ne plus attendre le sauveur, ne plus chercher à être sauveur vous-même [et là je me sens visée] ;
  • ne plus victimiser ou être bourreau de vous-même [houlàlà je suis encore visée] ;
  • guérir vos blessures, relever votre Enfant intérieur en souffrance, devenir un adulte mature, équilibré, bienveillant, solide et heureux ;
  • pardonner ;
  • (liste non exhaustive tant la nature humaine est riche).
  • pour que la lumière s’allume dans toutes vos cellules qui n’attendent que votre décision librement consentie (respect de votre libre-arbitre) ;
  • pour vous faire vivre des expériences joyeuses, expansives, en conscience ;
  • pour vous faire vibrer dans l’Amour et la Vérité ;
  • pour que vous viviez une vie où plus rien ne manque : une vie où vous vous sentez invincible, confiant.e et joyeux.se !

 

C’est là que les techniques, les connaissances interviennent pour vous aider à devenir de plus en plus proactif.ve

Être proactif va consister à Être et à Faire avec Qui vous êtes vraiment – ici-et-maintenant. Partir d’où vous êtes, qui vous êtes, ce que vous êtes : faire dans le pratico-pratique pour que votre vie change concrètement.

Heureusement, nous sommes grandement aidés : la Vie nous a outillés à la perfection pour mener à bien notre mission. Nous sommes équipés de :

  • Nos 4 corps super-sophistiqués ;
  • Nos 5 CO… (Ces 5 CO entraîneraient de longs développements) [pour en savoir plus tout de suite, le Livre blanc est téléchargeable plus bas] ;
  • Nos 4X5 sens… (qui nécessiteraient également de longs développements pour les expérimenter concrètement) ;
  • les fondamentaux de la Proactivité ;
  • etc.

 

Il est temps que nous devenions autonomes et reprenions le pouvoir sur notre vie…

Sauf que personne ne nous a jamais appris comment faire.
Sauf que nous sommes ignorants de nous-mêmes, de notre propre fonctionnement, alors que les neurosciences, la psychologie positive, la physique quantique, la loi de la vibration, et tant d’autres découvertes formidables, dévoilent notre fonctionnement humain et spirituel pour être à même de contrôler notre vie et la transformer à notre guise. Oui, à notre guise ! (ce serait posséder un sacré pouvoir… que ceux qui savent ne veulent pas que vous possédiez)
Ces connaissances restent cloisonnées en milieux restreints et nous continuons à souffrir avec résignation, ayant complètement intégré la croyance que « c’est la vie ».

Mais vous êtes un être spirituel venu vivre des expériences humaines formidables, il est temps de vous en convaincre et de reprendre le contrôle de votre vie pour profiter de ses plaisirs. Il est temps d’envisager de vous réveiller et d’oser vous révéler. Il est temps de (re)prendre votre vie en main avant que d’autres ne vous la prennent. Il est temps de retrouver votre autonomie et votre pouvoir intérieur inhérents à votre nature humaine et spirituelle.

Ma proposition : le premier pas que vous pouvez faire, dès la fin de votre lecture, est de Profondément Respirer, Ressentir, Réfléchir. C’est simple : il suffit de le vouloir. Il suffit que Vous le décidiez.
Et – Ô surprise – votre guidance intérieure va sentir qu’il se passe quelque chose, et va commencer à vous répondre.

Vous êtes prêt.e ?

 

Je vous souhaite le meilleur,

Nathalie Decottégnie Référente de la Proactivité

Nathalie Decottégnie
Référente de la Proactivité, Auteure, Conférencière
Consultante-Formatrice en Expansion personnelle et professionnelle
Maître-Praticienne Reiki depuis 2004

 

Au service de l’Amour, de la Vérité et de la Justesse dans l’action.

 

Si vous voulez en savoir davantage, le Livre blanc de la Proactivité est téléchargeable gratuitement ici.

Si vous voulez mettre en place un programme sur-mesure selon vos besoins, contactez-moi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu