Que décidez-vous de réaliser cette année ? Qui décidez-vous d’être ?

Avez-vous de grands projets ? Des projets qui vous dépassent ?

Être proactif Grands projets Montagne face à face
De grands projets sont comme des montagnes impressionnantes à gravir

Vous avez (peut-être) de grands projets qui vous tiennent à cœur et que vous aimeriez bien concrétiser ; et ces mêmes projets restent dans vos cartons parce que « ce n’est pas raisonnable », « ce n’est pas sérieux », « que va-t-on penser de moi ? »

Si vous lisez mon site et mon blog, vous avez pu être déconcerté.e par la différence de ton entre le contenu du site et les articles du blog. De même vous pouvez vous étonner de trouver de l’information relative au Reiki sur un site relevant de la Proactivité. Serais-je mal conseillée sur l’orthodoxie d’un site ?
Je me suis aussi demandée s’il était judicieux de vouloir s’adresser en même temps au Professionnel et au Particulier. Pour avoir fait des études en Marketing, je sais qu’il faut « segmenter sa cible » afin de « viser » les bons destinataires et rédiger son message en conséquence. Dans le cas contraire, personne ne se reconnaît, personne ne se sent concerné et je fais un flop. J’y ai longuement réfléchi (dès la conception de ce site/blog en fait). Et puis je me suis questionnée :

  • Pourquoi et pour quoi veux-je faire ce site ?
  • Qui suis-je ? Qui ai-je envie de devenir ?
  • Qu’est-ce que je veux transmettre ?
  • Quelles sont mes missions ?

 

 

Tout est Un

Être proactif le Yin et le Yang
Tout est dans l’un, l’Un est dans le Tout.

C’est alors que je me suis rendue compte que faire deux sites distincts – un site vitrine et un site blog – reviendrait à me couper en deux : d’un côté, la Professionnelle qui parle aux Professionnels (Chefs d’entreprise, salariés, acheteurs, etc.) que vous êtes, et de l’autre Nathalie qui parle au Particulier que vous êtes aussi. Et là, je me suis dit : « Attends… Toi qui parles d’authenticité et de cohérence, tu veux te couper en deux pour t’adresser à des personnes qui sont à la fois Professionnel sur leur lieu de travail et Particulier une fois rentré chez eux ? Nan, pas possible. Tu te dois d’incarner les valeurs que tu prônes sinon quelle crédibilité vas-tu avoir – ne serait-ce qu’à tes propres yeux ? Les temps changent, il est temps d’incarner ses valeurs et de rester fidèle à soi-même. » Voilà le raisonnement que je me suis tenu.

Alors j’ai pris la décision – difficile – de concevoir un site « deux en un » malgré mes inquiétudes égotiques (« Que vont-ils penser de moi ? De mon travail ? Serais-je comprise ? ») Après tout, je suis Une et je m’adresse à votre Unicité.
Je parle à partir de mon cœur pour pénétrer le vôtre. (Est-ce que j’y parviens ?)
Parce que l’authenticité et le respect de soi sont des valeurs qui me sont chères.
Parce que la source qui nous anime nous est commune et que parler à l’intime est universel.
Parce qu’il n’est plus temps de parler du tout économique d’un côté et du tout humaniste de l’autre, l’un ne va pas sans l’autre. Dans l’entreprise, ce sont des personnes dotées d’un cœur et d’aspirations qui utilisent non seulement leurs bras et aussi leurs pensées et leurs émotions pour faire tourner l’Entreprise.

 

 

Qu’est-ce qui fait l’essence d’un leader ?

Alors que je m’interrogeais (encore) sur le sens de mon action, j’écoute des conférences du TED et je tombe sur celle de Simon Sinek, expert ès Leadership.
Il a remarqué qu’il y a des entités (Entreprises, Individus) qui changent le monde, et les autres. Qu’est-ce qui les différencient pour que l’une parvienne à changer le monde et pas l’autre ? Pourquoi Apple est leader dans le smartphone alors que d’autres excellents fabricants en fabriquent de tout aussi bons mais sont moins connus ? Pourquoi Martin Luther King a été suivi par des millions de gens alors qu’il y avait déjà d’autres combattants des droits civiques à son époque ?

Leur force ? Ils inspirent le monde !

 

Ils inspirent le monde

A l’appui de sa démonstration, Simon Sinek dessine ce qu’il appelle son « Cercle d’or » à trois niveaux :

  1. le centre est occupé par la question Why : Pourquoi et Pour quoi fabriquons-nous tel produit/service ?
  2. le second par How : Comment le faisons-nous ? et
  3. le plus extérieur par la question What : Quel produit vendons-nous ?

Attention : à la question Pourquoi faisons-nous telle activité, la réponse n’est pas le profit. Le profit n’est que le résultat, la conséquence de l’activité en question.
La question Pourquoi signifie Pour quoi ? Dans quel but ? Pour quelle finalité ? (What is your purpose ? Your goal ? Your Belief ?)

Le discours commercial, politique ou idéologique des leaders prend sa source au centre du cercle, qui lui donne son sens, sa direction. Il va de l’intérieur vers l’extérieur. Les propos ne sont inspirants que s’ils partent du cœur de celui qui les exprime, c’est-à-dire du centre du cercle d’or.
Les gens écoutent, croient, achètent les produits aux entreprises qui expriment ce qu’ils croient et ce qui les fait vibrer. Ils n’achètent pas ce que vous faites mais pour quoi vous le faites. Ils achètent qui vous êtes, la personne qui partagent leurs propres valeurs. Des valeurs qu’ils retrouvent à travers leurs propres valeurs. Ils retrouvent leurs propres convictions en vous ; finalement, ils vous achètent pour eux-mêmes.
Les acheteurs ne font du business qu’avec ceux qui croient ce qu’ils croient eux-mêmes déjà.
Et ce que vous faites – décrit à l’extérieur du cercle (what – Quoi) – n’est que la traduction de ce que vous croyez et êtes essentiellement.

 

 

Nous sommes tous programmés pour en faire autant !

« Et cette façon de procéder n’est pas l’opinion de Simon Sinek », s’empresse-t-il d’ajouter. C’est inscrit dans notre fonctionnement biologique. Non psychologique, non idéologique, mais bel et bien programmé dans notre cerveau. C’est ainsi que nous fonctionnons physiologiquement.
Quand nous parlons depuis l’intérieur du cercle vers l’extérieur – du Why vers le What, du Pourquoi vers le Quoi -, nous nous adressons directement à cette partie du cerveau qui contrôle le comportement, c’est-à-dire le système limbique (cerveaux reptilien et émotionnel).
C’est comme si vos tripes parlaient aux tripes de votre vis-à-vis. Et vous ne savez pas pourquoi « ça marche » mais votre conviction, votre passion entrent en résonance avec votre vis-à-vis : vous parlez « vrai » et ça s’entend ! (vous les sentez mes tripes ?)

Alors, forte de cette connaissance, qui vient renforcer mes convictions, je continue à vous écrire à partir du cœur, à partir du centre, à partir de ce qui m’anime. Du coup, pas plusieurs sites – site sur la Proactivité, blog sur être proactif, site sur le Reiki… – ici-même. Je reste Une et entière.

 

Martin Luther King a dit « j’ai un rêve ! I have a dream ! » Il n’a pas dit « j’ai un plan »

Je m’inspire des paroles de cet homme pour vous dire : J’ai un grand rêve moi aussi. Celui d’aller rallumer ce qu’il y a de meilleur en nous pour le faire rayonner à l’extérieur, dans le monde.

Il y a quelques temps, j’aurais parlé d’utopie et je l’aurais gardée pour moi. Maintenant, j’ai envie d’assumer, je me sens prête à assumer mes idéaux en les exposant au monde, inspirée par ces grands hommes rayonnants.

Mon grand rêve est que nos lumières intérieures s’allument… Ou plutôt que notre  lumière devienne enfin visibles aux yeux de tous. Que nous nettoyons tout ce qui l’obscurcit, tout ce que nous laissons nous diminuer, nous salir, nous dénaturer… Et que nous ne ressentions ni honte ni gêne encore moins fausse pudeur à exprimer Qui nous sommes vraiment.

 

 

Nous aussi sommes inspirés et inspirants

Être proactif Être leader Vol d'oies
Être leader de sa propre vie

Il est temps que nous grandissions et que nous prenions conscience que nous sommes nés de la lumière. Nous sommes d’abord des êtres spirituels vivant une expérience terrestre, et nous retournerons à la lumière. Je le dis par expérience donc par conviction. 

Pour ce faire, pour parvenir à faire briller notre lumière, être proactif est la bonne attitude. Pourquoi ?

Parce que Être proactif consiste à Être actif AVANT d’agir, c’est-à-dire tout d’abord à travailler sur notre être intérieur puis ensuite agir sur le monde extérieur :

  1. Travailler sur soi pour dégager les obstacles qui empêchent notre lumière de percer.
  2. Puis agir – toujours à partir de l’espace du coeur.

Le Nouveau paradigme 1) part donc de l’Être – notre Être intérieur – 2) passe par l’Avoir (comme avoir une vision) et 3) finit par le Faire :

Être –> Avoir –> Faire

 

Alors je reprends les questions initiales

  • qu’allez-vous faire cette année – ces prochains jours – pour changer le cours de votre vie ?
  • Quelle personne avez-vous envie de devenir ?
  • Qu’est-ce qui ferait vraiment battre votre cœur ?

Là est la voie !

 

Je vous souhaite le meilleur,

Nathalie Decottégnie Référente de la Proactivité

 

Nathalie Decottégnie,
La Référente de la Proactivité
Auteure, Conférencière par passion
Consultante-Formatrice en Expansion personnelle et professionnelle
Maître-Praticienne Reiki depuis 2004

Laisser un commentaire

Fermer le menu