Qu’est-ce que l’amour ? Valeur, Énergie ou Sentiment ? Être ou Faire ?

Être proactif, c'est activer vos supers pouvoirs pour réaliser vos rêves

Tre Proactif Amour Equation

Qu’est-ce que l’amour ? Valeur, Énergie ou Sentiment ? Être ou Faire ?

L’amour peut-il être une valeur ?

Pour écouter l’article dans son intégralité, cliquez ici –> Audio-Blog-Qu-est-ce-que-lamour-Valeur-Energie-Sentiment

 

Être proactif Amour Equation

Après un long travail d’introspection et grâce à des outils « objectifs » pour mettre au jour mes valeurs fondamentales, je découvre que ce n’est pas la Liberté qui compte le plus pour moi mais l’Amour. Cela me surprend, j’étais sûre que la liberté était mon plus grand besoin. Pourtant, à bien y réfléchir, c’est en effet une quête permanente : l’amour. Et insatisfaite à bien des égards.

Je vais donc vous parler d’amour. Enfin, je vais essayer.

L’amour – et son corollaire la joie – est pour moi une énergie vitale et universelle, qui nourrit nos âmes et traverse (ou devrait traverser) toutes nos intentions et nos actes. C’est une énergie sans laquelle aucune vie sur terre n’est possible. Est-ce qu’un végétal a besoin d’amour pour se développer ? Est-ce qu’un animal sauvage a besoin d’amour pour survivre ? Poser en ces termes, vous allez répondre « non » et je vous rejoins (plus ou moins).

L’amour dont je parle est cette force présente en tout être vivant qui le pousse vers la Vie – à croître, à s’épanouir selon sa nature – plutôt que vers la Mort (s’autoflageller, s’autodétruire). Une force qui nous pousse à nous incarner davantage, à élargir notre champ de conscience…

 

Amour-Énergie versus Amour-sentiment

Être proactif Energie CoeurEn fait, plus je parle de l’amour en ces termes – parce que je le ressens comme tel -, plus je me rends compte qu’il s’agit d’amour-Energie plutôt que d’amour-Sentiment. Il s’agit davantage d’une force et d’une puissance et d’une joie sans fond plutôt que d’un sentiment empreint de doute, de vulnérabilité et de peur (de perdre l’autre, de ne pas en être aimé, etc.).

L’amour-Sentiment se ressent et se vit en rapport avec un sujet concret (une personne), un objet ou une abstraction (une idée) : l’amour maternel, l’amour filial, l’amour conjugal, l’amour romantique, l’amour-passion, l’amour-amitié, l’amour-propre, l’amour du travail bien fait, l’amour-compassion, l’amour divin, l’amour pour la bonne chère, etc.

 

Cet amour-Sentiment s’infiltre dans tous les aspects de notre vie, avec plus ou moins de difficulté, plus ou moins de bonheur. Et dans toutes ces facettes de l’amour-Sentiment, il me semble que subsiste toujours ce noyau d’énergie issu de ce fameux amour-Energie. J’ai l’impression que ces amours-Sentiments (amour amoureux, amour amitié, amour filial, etc.) ont tous pour racine commune cette petite flamme intérieure qui nous anime et nous illumine : l’Amour-Energie.

Alors pourquoi la Nature nous a gratifiés de cet amour-Sentiment qui fait parfois si mal dans toutes ses déclinaisons si nous sommes aussi capables de cet amour-Energie qui n’est jamais source de souffrances ?

Être proactif Amour Energie MainsA bien y réfléchir, comme l’amour-Energie nous habite tous mais de façon intime, caché au cœur de nous-même – donc camouflé aux yeux d’autrui – la seule manière de nous rapprocher les uns des autres est de nous révéler cet amour-Energie à travers ses différentes incarnations, que sont les sentiments sous toutes leurs formes. Autrement dit, toutes ces sortes d’amour-Sentiments ne sont que des expressions différentes – des extériorisations – de cet amour-Energie. Notre flamme intérieure, intime et universelle, s’offre et se répand sous ces différentes formes d’expression de l’amour.

Cet amour-Energie incarné nous permet ainsi de nous rapprocher les uns des autres afin de nous sentir unis (nous sentir moins seul, à ne pas confondre avec être seul). Ne faire qu’Un. Nous rappeler notre nature originelle. Ce qui me fait penser à cette expression que prononcent souvent les amoureux sincères : « j’ai l’impression d’être arrivé au port » ou « j’ai le sentiment d’être rentré à la maison ». Lorsque je me coule dans cet amour-Energie (par la méditation, la respiration profonde notamment…), j’ai effectivement la sensation profonde d’être de retour à la maison. Je me sens réunifiée.

 

Être proactif Klimt Le BaiserCet amour-Sentiment se matérialise (s’incarne dans la matière) grâce à ces différents liens humains qui nous unissent par des angles distincts de notre être (j’allais dire « qui nous attrapent, qui nous harponnent »… un coup de foudre se produit bien malgré nous ; l’amour maternel nous choppe et nous prend par les tripes, du moins les miennes). Ces liens nous font expérimenter différents niveaux de conscience, dont les champs vibratoires nous emmènent à des hauteurs plus ou moins hautes, plus ou moins heureuses. Et nous rappellent Qui nous sommes : un être spirituel expérimentant des expériences terrestres.

 

L’amour est la plus universelle, la plus formidable et la plus mystérieuse des énergies cosmiques.
Pierre Teilhard de Chardin (Paléontologue et philosophe)

 

Nous sommes Un, et aimer autrui – lui témoigner notre amour quelle que soit sa forme – est une occasion dÊtre proactif Klimt Mère Enfe nous réconcilier avec nous-même. Parfois nous y parvenons et nous sommes comblés, parfois nous devons réviser notre « copie » grâce au prochain amour.

Personnellement, cet amour puissant que j’éprouve pour les personnes qui me sont le plus cher me donne un sentiment de connexion avec ma propre humanité et me réconcilie avec l’Humanité. Rien que ça. C’est dire si l’amour est ma première valeur (reste à définir ce qu’est une « valeur ». Je me comprends, j’espère que vous aussi). Je deviens plus dense, plus présente à moi-même, et à l’autre. Les vicissitudes du quotidien me paraissent dérisoires lorsque je suis dans les transes de cet amour-Energie, tellement vivifiantes. Je me sens comblée en quelque sorte. Comblement d’où ne subsiste plus aucun vide en moi, plus de place pour la peur ni le doute ou l’insécurité. Comblée et pacifiée.

 

 

Une idée qui me vient pour croiser ces deux sortes d’amour – Énergie et Sentiment – sous forme schématique 

Imaginez un graphique à l’axe horizontal (axe des abscisses) représentant toutes les sortes d’amour-Sentiment que nous vivons au jour le jour avec différentes personnes (parents, placés sur le point d’origine du graphique, puis frères et sœurs, puis amis, amantsÊtre proactif Amour chats-tes, etc. comme un axe chronologique qui voit défiler nos amours au fil du temps, avec des chevauchements – on peut aimer plusieurs personnes à la fois de différentes façons), et un axe vertical (axe des ordonnées) représentant cet amour-Énergie, qui est universel et qui nous aligne sur notre noyau dur indestructible. Et une courbe passant par ces différents points (abscisses ; ordonnées) qui monte plus ou moins, qui descend plus ou moins. Bref, qui oscille au gré de nos heurs-bonheurs d’amour.
(« A quoi sert cette représentation graphique ? » A rien. C’était juste une idée. Qui peut supporter et prolonger votre réflexion.)

 

S’ensuit une autre question :

Aimer est-il un verbe d’état ou un verbe d’action ?

Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour.
Jean Cocteau

Car l’amour se laisse difficilement cerner (cf. les philosophes de l’Antiquité jusqu’à nos jours qui ont tenté de le circonscrire) ; il ne se thésaurise pas (on ne peut pas le stocker pour plus tard) ; il nous fait la grâce de nous habiter ou pas (on ne peut l’obtenir sur commande) ; il nous supporte ou nous abandonne (cf. toutes les chansons, les films, les romans d’amour) ; il nous transcende (cf. les œuvres d’art) ou nous trucide (cf. les crimes passionnels).

Être proactif Amour LionAlors, à la question « Aimer est-il un verbe d’état ou un verbe d’action ? », la réponse pourrait être que l’amour-Énergie se ressent comme une merveilleuse énergie qui nous habite et nous rend joyeux intérieurement, indépendamment de tout objet ou sujet. Et, dans ce cas, aimer est un verbe d’état. Nous sommes dans l’Être.
Tandis que l’amour-Sentiment s’expérimente dans toutes ses facettes relatives aux objets et sujets d’amour, avec les joies et les peines qui leur sont liées. Dans ce cas, aimer devient un verbe d’action. Nous sommes dans le Faire.

 

L’amour, cette énergie universelle et indispensable (quoi qu’en disent les matérialistes)

Considérez le premier regret qu’expriment les personnes en fin de vie : « Je regrette de ne pas avoir eu le courage de mener une vie en restant fidèle à moi-même, plutôt que vivre la vie que les autres attendaient de moi » (in Les Cinq regrets des personnes en fin de vie, Bronnie WARE, Guy Trédaniel Editeur). Cet ultime chagrin nous montre que vivre à côté de soi, nous désaimer, est une hérésie, une aberration.

Être proactif Energie LumièreImaginez une personne sur son lit de mort, qui n’attend plus rien de la vie, qui se sait finie à jamais, qui ne peut pas faire machine arrière et recommencer (comme vous demain matin). Imaginez que cette personne, c’est vous (gloups, désolée pour les superstitieux. Essayez quand même pour la démonstration).

Personnellement, je n’aimerais pas mourir avec des regrets – et surtout pas celui-ci ! – et me rendre compte que j’ai gâché ma vie à vivre celle d’un autre. Ce sentiment me serait vraiment intolérable, surtout sur ma fin ! Cruelle ironie du sort : comment bien mourir  quand on a mal vécu ?Comment partir en paix quand on est passé à côté de soi-même ?

Je traduis cet ultime regret comme l’expression d’un manque d’égard et de respect envers sa vraie nature et ses valeurs profondes. Ne pas s’être suffisamment aimé pour s’être écouté, pour s’être respecté et avoir eu le courage de vivre sa propre vie. Un manque d’amour de et pour soi. Ne pas avoir entendu sa flamme intérieure qui a fini (presque) étouffée… Horreur !

 

Pourquoi parler d’amour ?

Parce que notre monde manque cruellement d’amour – nous souffrons tous de ce manque, à quelques rares exceptions (ceux-là sont mes modèles) – et qu’il serait temps de remettre cette valeur à l’honneur. Par amour de soi, par respect de la Vie qui grouille en nous, parce que le monde se porterait mieux si nous pensions et agissions à travers le prisme de cette énergie : l’amour.

Être proactif Energie Vagues rouleauParce que c’est perçu comme « impudique » de parler de ce sentiment intime qu’est l’amour (comme de parler d’argent) ou considéré comme naïf dans ce monde rationnel, mécaniste et froid, surtout dans le monde du travail ! J’ai moi-même hésité à écrire sur ce sujet.

Parce que je me rends compte qu’en session de formation, exprimé avec sincérité, avec bon sens, tous les participants qui ont croisé ma route étaient finalement d’accord pour dire que l’amour est l’axiome premier, le fondement de toute vie : pas de vie digne de ce nom sans amour, pas de vie sensée sans amour, pas de travail bien fait sans amour, pas de bonheur sans amour, pas de vie en conscience sans amour, pas d’énergie sans amour… Vous pouvez substituer les mots Joie, Bien-être, Rire, Partage, Conscience… au mot Amour, ce dernier n’est reste pas moins l’énergie-source qui vivifie tous les autres aspects de notre vie.

Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents,
les vagues, les marées et la pesanteur,
nous exploiterons l’énergie de l’amour.
Pierre Teilhard de Chardin, in La Place de l’homme dans la nature

 

Essayez de vous parler d’amour (« au bord du gouffre » ?) (…n’attendez pas qu’il soit trop tard)

  • Quelle place l’amour occupe-t-il dans votre vie ?
  • Savez-vous l’exprimer ? Le partager ?
  • Dans quelles situations ressentez-vous cette énergie-du-feu-de-dieu ?
  • Pourriez-vous renouveler ces situations énergisantes plus souvent ?
  • Vos actions – aussi minimes soient-elles – sont-elles empreintes de bienveillance (et/ou d’amour) ?
  • (Et… connaissez-vous vos valeurs profondes ? …Quelles sont-elles ?)

 

Essayez de vous exercer à ressentir cette énergie d’amour

Être proactif Energie EnfantUn exercice à faire de temps à autre pour vous vivifier

Plongez-vous en pensée dans une situation qui suscite une émotion de joie en vous, de bien-être, et qui amène un sourire sur votre visage et vous fait soupirer d’aise… Si si, faites-le pour vous, personne ne vous regarde.

Donc, j’insiste : asseyez-vous confortablement, fermez les yeux, détendez-vous et respirez calmement.
Visualisez maintenant un moment de votre vie où vous vous sentiez bien (assis en tailleur devant un couché de soleil au bord de la mer ? Faisant un câlin avec votre enfant dont vous respirez l’odeur à pleins poumons ? Dans les bras d’un ancien amour qui vous a tellement apporté de bonheur ? En caressant votre chat préféré dont le ronronnement vous berce ? Chahutant avec votre chien dans la verdure ? Débattant à bâtons rompus avec une bande d’amis sur un sujet qui vous passionne ? Etc.
Voyez, sentez, regardez, observez, ressentez votre souvenir joyeux, rentrez dedans. Pas de jugement à avoir sur le souvenir choisi, l’essentiel est que la joie se diffuse dans toutes vos cellules. En cet instant de visualisation joyeuse, vous expérimentez l’une des facettes de l’amour-Energie… Que du bonheur hein ! Et vous voyez qu’il n’est pas  nécessaire d’avoir votre « sujet / objet » d’amour sous la main pour être heureux. Pourquoi ? Parce que vous avez déjà cette flamme d’amour-Energie en vous et que vous pouvez la raviver à loisir !

 

Être proactif Amour LionneDu coup, je vous invite à vous recentrer sur ces souvenirs joyeux – avant toute action – afin d’y puiser une source d’Énergie positive et vous permettre d’agir à partir du cœur et non de l’ego. Ainsi, non seulement vous êtes bien, vous vous sentez bien, mais aussi vous agissez de façon juste. (cf. article « Qu’est-ce qu’une parole juste ?« )

 

C’est aussi cela être proactif : être aligné en son cœur, là où règne cette énergie vitale qui nous anime, qui nous élève vers plus de conscience. Pouvoir nous y ressourcer, nous y reposer, puis nous exposer aux yeux d’autrui et agir avec justesse sur le monde.

 

 

Je vous souhaite le meilleur :-)

Être proactif Nathalie Decottegnie Portrait blog1Nathalie Decottégnie

Experte ès Proactivité

Consultante, Formatrice, Conférencière,
Animatrice du site / blog : www.etreproactif.com
Auteure :
Ouvrage : « A Quoi  pense  une Professionnelle de la Formation en train d’animer un Stage ?«
Roman : « toi ou la vraie vie »

 

Pour écouter l’article dans son intégralité, cliquez ici –> Audio-Blog-Qu-est-ce-que-lamour-Valeur-Energie-Sentiment

About the Author

Nathalie DECOTTEGNIELa Référente francophone de la ProactivitéView all posts by Nathalie DECOTTEGNIE →

  1. angie senuangie senu08-15-2017

    Merci Nathalie pour ces écrits. Je suis très hésitante par rapport à l’amour que je vis actuellement, je ne sais si j’aime ou si je me force à aimer car tout s’y prête, tout se prête à un amour possible et réalisable mais mon coeur ne s’emballe pas. Je me demande si je m’empêche d’aimer pour ne pas être heureuse et du coup je me force à aimer pour dépasser ce stade et enfin trouver le bonheur ou est ce que j’ai renoncé à l’amour rêvé car l’homme que j’ai rencontré m’offre tout ce que je recherche sauf l’émotion d’être avec lui. Mais est ce moi qui bloque cette émotion qui ne vient pas? J’ose une question, peut-être que vous tenterez une réponse? Angie

    • Nathalie DECOTTEGNIENathalie DECOTTEGNIE12-04-2017

      Merci chère Angie d’avoir « osé votre question ». Je ne sais pas si j’ai votre réponse, mais je veux bien tenter une réflexion…
      – Tout d’abord, « aimer » n’est pas « être amoureux-se ». Les deux émotions sont différentes. L’une fait battre votre cœur – être amoureux-se – tandis que l’autre est moins « tumultueux ».
      – Ensuite, « aimer » se décide, « tomber amoureux-se » semble nous tomber sur la tête, ou nous percer le cœur sans crier gare.
      Vous pouvez choisir d’aimer. En effet, vous pouvez décider de donner le meilleur de vous-même : votre patience, votre écoute, votre attention à l’autre, votre générosité en temps, en disponibilité… mais vous ne pourrez pas forcer votre cœur à bondir dès que la personne apparaît dans votre champ de vision… Enfin, je ne crois pas. Vous pouvez sourire avec affection et tendresse, vous pouvez sourire avec amour et passion.
      – Par ailleurs, il y a plusieurs façons d’aimer : l’amour-amitié, l’amour-passion.. Et d’autres types d’amour encore.

      J’ai approfondi cette question dans une étape dans mon Programme de Reconstruction et de Transformation de sa vie après une rupture amoureuse. Si vous avez rentré votre adresse email sur mon site (pour le Livre blanc ou la News par exemple), vous serez informée de la sortie de ce programme.

      Pour l’heure, c’est à vous de savoir si vous avez envie de tenter l’expérience – vous laisser aimer, aimer, laisser venir l’amour en soi.
      Donnez du temps au temps pour que l’amour apprivoise votre cœur, pour que vous y voyez plus clair.
      Apprenez à connaître l’autre (l’amour vient rarement rapidement… Les coups de foudre ne sont pas universels et encore moins la porte d’entrée dominante pour « tomber en amour » avec autrui). Ne vous brusquez pas… Le principal étant d’être clair avec vous-même et avec votre partenaire. Qu’il sache se situer par rapport à vous, et que vous puissiez être vous-même dans ce que vous pouvez donner sans vous forcer.

      Quoi qu’il en soit, restez fidèle à vos plus hautes valeurs, à ce qui vous fonde, à ce que vous ressentez en vous (« ça vous fait chaud au cœur », « ça vous crispe le ventre » ? Écoutez-vous, écoutez votre intuition en faisant silence en vous et non en tenant compte des besoins ou demandes d’autrui. Ce silence intérieure est l’une des meilleures façons que j’ai trouvée pour repérer le vrai, le juste en soi. Ce qui sonne juste est ce qui nous met en joie, en détente intérieure.
      Et être bien avec soi-même, c’est pouvoir être bien avec autrui.
      Je vous souhaite le meilleur chère Angie.
      Nathalie

  2. PhilippePhilippe01-26-2017

    Merci, merci et merci pour ces paroles émouvant ça me donne chaud au coeur et j’en avais besoin. C’est dernier temps je me sentais perdu.
    Vos différents mots mon donner une confiance indiscutable.
    C’est vraiment génial. Chapeau à vous

    • Nathalie DECOTTEGNIENathalie DECOTTEGNIE06-23-2017

      Bonjour Philippe,
      Merci à vous pour vos remerciements qui me vont droit au cœur ! (et je ne les lis que maintenant, je ne m’explique pas comment votre commentaire a pu m’échapper) (aussi veuillez accepter mes excuses pour cette réponse tardive)
      Je suis très contente que mes articles vous apportent réconfort et espoir. Vraiment très contente. Vos remerciements justifient que je continue.
      Comme vous le dites, il suffit parfois d’un mot, d’une parole, qui entre en résonance avec son intériorité, et l’espoir revient. Nous sommes tous interconnectés, et je suis ravie de contribuer à ces connexions interhumaines.
      Je vous souhaite le meilleur cher Philippe,
      Nathalie

  3. Claude LasantéClaude Lasanté04-03-2016

    Avez-vous été conditionné de chercher par habitude, la meilleure définition pour comprendre quelque chose ? Est-ce possible que ce qui définit une chose, est ce que cette chose n’est pas ? S’il n’y avait pas d’obscurité, comment pourrions-nous connaître la lumière ? S’il n’y avait pas de sentiment mal, comment pourrions-nous connaître le bien ?

    Lorsque vous savez ce que l’amour n’est pas, alors le véritable amour entre en existence dans votre conscience afin de pouvoir faire un choix libre, juste et bon !

    Je comprends aussi qu’il peut être dérangeant de voir des infographies ou des liens sur votre site, mais cet article est vraiment pertinent dans votre domaine.

    http://www.relationplus.org/Blog/12-principes-avoir-relation-amoureuse-durable.html

    • Nathalie DECOTTEGNIENathalie DECOTTEGNIE06-23-2017

      Bonjour Claude,
      Merci pour votre commentaire (et veuillez m’excuser pour cette réponse plutôt tardive de ma part).
      Pour répondre à votre interrogation, je ne suis pas « conditionnée » pour trouver les définitions justes, pour comprendre quelque chose.
      Cependant, en tant qu’ancienne universitaire, formation Philo et Psychologie, j’aime aller au fond des choses – au cœur des choses et des êtres – pour les comprendre. J’ai besoin de la vérité et de l’authenticité pour avancer de manière juste et conforme à mes valeurs.
      C’est en effet par contraste que nous appréhendons le monde : nous connaissons l’amour parce que nous savons le distinguer de la haine ; nous connaissons la sécurité intérieure parce que nous savons la reconnaître entre deux moments de peur et de doute…
      Merci pour votre lien et votre partage. En effet, je ne suis pas friande de « publicité » mais peut-être viendrais-je à partager des liens…
      Je vous souhaite le meilleur Claude,
      Nathalie

  4. ROSSO MaggyROSSO Maggy03-18-2015

    Merci, vraiment merci, je me suis tellement retrouvée à travers vos écritures, je sais que je ne suis pas seule et ça fait du bien. J’avais besoin t’entendre, de lire tout cela pour être encore davantage en harmonie. Je suis Sophrologue et je ne connaissais pas le Pro activité, nous ne sommes vraiment qu’un et je suis ravie de notre rencontre, je vais visiter votre site/blog et me rapprocher de vous si cela est possible, encore Merci

    • adminadmin03-18-2015

      Merci chère Maggy pour votre commentaire.

      Je suis contente de pouvoir vous apporter soutien et regain d’énergie pour vous permettre d’aller davantage vers ce qui vous tient à cœur, ce qui vous fait vibrer.

      Et nous sommes effectivement de plus en plus nombreux à aspirer à incarner Qui nous sommes vraiment.

      Mes amitiés.

      Nathalie Decottégnie

Leave a Reply

Alors c'est décidé... vous devenez proactif ?

Contactez-moi