Un matin (presque) comme les autres… être proactif quand même

Un matin (presque) comme les autres… être proactif quand même

Vouloir devenir proactif, c’est oser lâcher prise

Pour écouter cet article, cliquez ici –> Audio-Blog-Un-matin-presque-comme-les-autres

 

Bulles BD Penser1Miroir, mon beau miroir, dis-moi : vouloir « Être proactif », est-ce possible ? Est-ce bien raisonnable ?

Alors que je viens de me lever et suis en train de me préparer dans la salle de bain pour une nouvelle journée, je suis pensive. Je songe à l’enthousiasme massif auquel je m’attendais à la suite de l’envoi de ma News – La Mensuelle – et qui n’est pas au rendez-vous. Je n’ai pas les vivats attendus. J’ai testé moult fois le fonctionnement de ma nouvelle adresse mail (etreproactif@orange.fr), elle fonctionne. Je m’attendais à des « Bravo Nathalie ! » et je n’entends que le silence. Cela m’interpelle et m’attriste. Je ne remets pas fondamentalement en question ce en quoi je crois et pour lequel je « milite » : la Proactivité, le Nouveau Paradigme, Penser autrement et Agir Juste. Cela reste une certitude : je suis dans le vrai. Mais dans cette Justesse, je ne sens pas d’encouragement ni de soutien de la part de personnes que j’estime et affectionne (merci tout de même à celles qui m’ont témoigné leur enthousiasme – il y en a – trop peu à mon gré).
J’y pense depuis plusieurs jours et cela me préoccupe… Trop peu de personnes semblent concernées par ce Nouveau Paradigme et je m’inquiète, tant pour mon avenir professionnel – je vis de ce que je suis – que parce que le monde continue sa ronde habituelle et que cela ne semble inquiéter personne qu’il faille changer pour aller vers un monde meilleur…

 

Vouloir être proactif, c’est accepter de douter et continuer à croire

Toujours dans la salle de bain face au miroir… Réflexion : qui êtes-vous mes lecteurs ?

Je m’interroge sur le profil des différents destinataires de ma Mensuelle – leur niveau d’éducation, les pensées qui peuvent les préoccuper en général, leur environnement socio-professionnel où elles apportent leurs compétences et leur personnalité. Bref, je tente de comprendre leur silence.

Je m’abstiens de conclure hâtivement que nous ne sommes peut-être plus dans les mêmes énergies… Je change, les gens changent, les goûts, les préoccupations, les valeurs, les envies, tout change. Alors ? Je poursuis sur ma voie parce que je reste ainsi fidèle à moi-même et c’est ce qui compte. Mais encore ? Est-ce suffisant pour réussir sur la voie que je me suis choisie ? Évidemment non. J’ai besoin des autres, de leurs lumières, de leurs énergies positives, de leurs compétences, de leurs réflexions constructives, de leur altérité. J’ai besoin d’eux, de vous. Et je veux vous être utile… mais je n’ai pas le mode d’emploi pour vous atteindre, vous apporter toute ma richesse et, du même coup, m’épanouir.

 

Devenir proactif, c’est rester fidèle au meilleur de soi-même

Quand les Personnes-Ressources sont dénuées de proactivité

De façon pragmatique, je me suis bien tournée vers des associations ou des entreprises dont la vocation est d’aider les entrepreneurs en herbe à créer une entreprise pérenne. Je me suis adressée à ces structures pour être conseillée dans le développement de mes projets et, souvent, j’ai rencontré incrédulité, mollesse, quand ce n’est pas simplement doutes ou défaitisme de la part de ces professionnels payés pour le développement économique. Je me suis trouvée confrontée à leur absence totale de proactivité ! Je me serais contentée d’un peu de réactivité, finalement. Mais non, conformisme ou attentisme : « votre demande n’est pas de notre ressort », « vos statuts ne vous permettent pas de bénéficier de ce type de service », « on n’est pas assez nombreux »… Ce sont ceux-là mêmes qui devraient m’apporter les ressources destinées à grandir professionnellement qui ont le plus besoin d’être proactifs ! Le comble !

Où sont les personnes ressources dont j’ai besoin ? Comment aborder le public prêt à m’entendre, à me rendre un écho favorable et constructif ? Comment vais-je payer mes factures ? … Attention au découragement qui m’étreint par intermittence.

 

Être proactif parce que là est la solution

Rester proactive – quand même -, là est la réponse

Je suis maintenant attablée devant mon ordinateur, une tasse de thé vert à portée de  main, et je traite quelques mails. J’ai mis de la musique – Gotye, album Making Mirrors – sur la chaîne Hifi dans le salon et je l’entends distraitement depuis mon bureau. Alors que je rédige cet article, un air musical particulier attire mon attention : « Tient, c’est quoi ce titre ? » Je ne connaissais qu’une chanson de cet album (Somebody that I used to know) et la chanson que j’entends en ce moment est autre et me plaît beaucoup. Pourtant, ce n’est pas la première fois que j’écoute ce CD et j’aurais  pu la remarquer plus tôt. Je finis par me lever pour aller voir la pochette album parce que, vraiment, cette musique me plaît et j’ai envie de savoir quel est le titre pour le réécouter par la suite. C’est la plage 9 et le titre : Don’t worry, we’ll be watching you. (ici la traduction)

Waouh ! Devant mon incrédulité sur le sens que je crois saisir, je fais traduire cette phrase par Google, et cela donne :  « ne t’inquiète pas, nous allons veiller sur toi »

… Ce message me percute. Je l’entends comme une réponse à mes doutes et à mes inquiétudes exprimées plus haut. Je suis émue et je respire à fond avec une profonde pensée de gratitude pour ce soutien.

Je reste confiante. C’est une certitude qui m’est rappelée là. Je finirai par rencontrer les bonnes personnes au bon moment. Oui, je reste proactive.

 

Je vous souhaite le meilleur :-)

Être proactif Nathalie Decottegnie Portrait blog1Nathalie Decottégnie

Experte ès Proactivité

Consultante, Pédagogue,
Conférencière, Auteure

Ouvrage : « A Quoi  pense  une Professionnelle de la Formation en train d’animer un Stage ?«
Roman : « toi ou la vraie vie »

 

Pour écouter cet article, cliquez ici –> Audio-Blog-Un-matin-presque-comme-les-autres

Nathalie DECOTTEGNIE

La Référente francophone de la Proactivité

Laisser un commentaire

Fermer le menu