Vous décidez de devenir proactif (1/2) ? Dans votre contexte actuel ?!

Être proactif, c'est activer vos supers pouvoirs pour réaliser vos rêves

Temps Pendule Now1

Vous décidez de devenir proactif (1/2) ? Dans votre contexte actuel ?!

Ça y est, vous êtes convaincu qu’il est bon pour vous de devenir proactif ? Heu… Dans votre contexte actuel ?!

Pour écouter cet article dans son intégralité, cliquez ici –> Audio-Blog-Vous-décidez-de-devenir-proactif-1ère-part

 

En effet, votre existence est sans doute (déjà) trépidante

Temps Pendule Now1Vous avez un emploi du temps bien chargé. Vous remplissez toutes sortes d’obligations plus indispensables les unes que les autres. Vous avez des responsabilités que vous tentez d’assumer au mieux. Vous avez des priorités qui viennent se surajouter à d’autres priorités. Vous êtes plus ou moins efficace et plus ou moins satisfait… Et vous vous dites : « en devenant proactif, je serai (encore) plus efficace et, surtout, j’ai des chances d’être (plus) heureux » (voir l’article : Auriez-vous envie de devenir proactif ? (Pourquoi pas ?))

Oui mais. Oui et. Par quoi commencer compte tenu de votre contexte actuel ?

 

Si vous faites attention à toutes les tâches que vous effectuez chaque jour, vous remarquerez qu’elles ont au moins un point commun…

…Tout ce que vous faites – vivez – se résume à deux types de ressources : votre temps et votre énergie disponibles.

 

A propos de votre temps actuel

Vous avez le temps – vous décidez de prendre le temps – de faire telle tâche plutôt que telle autre.
Selon la façon dont vous agissez, le temps passé à exécuter une tâche est un temps ennuyeux ou passionnant, un temps compté ou non compté, un temps privé ou professionnel, etc.
Bref, vous traversez plusieurs qualités et quantité de temps (voir à ce propos la formation sur La Gestion de soi proactive).

Pourtant, le temps n’existe pas en tant que tel. Il n’est qu’une « ressource » dans laquelle s’inscrivent vos actions, vos mouvements consécutifs, votre vie. Vous vivez une chronologie de faits marquants, c’est-à-dire une succession d’actions linéaires qui vous font aboutir (ou pas) et qui forment votre biographie.

Ce  n’est donc pas le temps qui devrait primer dans votre vie (comme nous le croyons tous) mais bien plutôt ce que vous faites dans ce laps de temps. De ce point de vue (nouveau pour vous ?), le temps n’est que le « réceptacle » de vos agissement mais n’a aucun sens en tant que tel. Cessez / cessons d’en faire un maître auquel nous nous soumettons (quasiment tous).

« Le temps, c’est de l’argent » : faux ! (dans le Nouveau Paradigme, du moins)

Le temps c’est de la vie : la vôtre ! Oui, dans le Nouveau Paradigme !

Ce sont les pensées, les sentiments, les gestes que vous avez à chaque instant qui ont du sens (ou pas) et qui tracent votre destin. C’est tout ce que vous posez en pensées, en intentions et en actions qui vous permettent d’actualiser Qui vous êtes vraiment.


A propos de votre énergie actuelle

Montre molle Dali1Vous êtes plus ou moins concentré, vous exécutez vos tâches avec plus ou moins de bonheur (de « chance »), vous les réussissez plus ou moins bien en fonction de votre forme (physique, psychique, émotionnelle, spirituelle).
Vous variez vos actions en fonction de votre état d’esprit, de votre envie du moment (cela ne remet pas votre sérieux en question), du temps disponible (du temps compté ici) et du moment présent (ou vous devriez… la gestion de soi proactive, ça s’apprend)

Bref, vous constatez que ce que vous faites dépend de votre état d’être qualitatif et quantitatif : vous agissez à partir de Qui vous êtes. Autrement dit : ce que vous faites – en qualité et en quantité – dépend de votre énergie disponible.

 

A propos de votre état d’esprit actuel

Même si vous ne vous en rendez pas compte, même si cela ne vous empêche pas de faire ou d’être comme vous êtes, il n’empêche que vos deux principales ressources pour « bien faire » sont bel et bien l’énergie dont vous êtes pourvu au moment où vous agissez, et le temps dans lequel s’insère votre action.
Vous rendre compte de ce fonctionnement vous permettra de gagner en efficacité et en bien-être. Vous serez en mesure de gérer au mieux votre temps et votre énergie en fonction de vos objectifs.

 

A propos des rôles que vous jouez actuellement

Vous endossez de nombreux rôles dans votre vie :
– vous êtes consommateur, de tout ce qui vous est proposé, présenté ;
– vous êtes acteur, de vos choix, de vos personnages ;
– vous êtes utilisateur, des nouvelles technologies et de tout ce que la vie vous propose ;
– vous êtes spectateur, devant la foultitude des écrans, que vous soyez nomade avec vos portables de toute sorte, ou sédentaire devant vos écrans ;
– vous êtes surfeur, virtuel, pas seulement sur l’Océan ;
– etc.

Comment parvenir à concilier tous ces rôles ? D’ailleurs, est-il pertinent – sensé – de vouloir tous les concilier ? (Qui vous y oblige ?)
Poupées russes1

N’être personne d’autre que soi-même dans un monde qui fait tout, jour et nuit, pour nous transformer en quelqu’un d’autre, voilà le plus difficile combat qu’un être humain peut mener.  Edward Estlin Cummings (dit e.e. cummings)

 

A propos de votre environnement actuel

Même si les nouvelles technologies permettent de vous soulager de plusieurs tâches ingrates, vous êtes occupé – plus que jamais – à traiter une masse d’information incommensurable et ce, de façon continue.

Votre attention est sollicitée de toute part. Vous ne savez plus où donner de la tête. Et vous n’avez plus le temps de rien.

 

A propos de vos pensées actuelles

Pensée Fleur1Sans compter toutes ces « pensées » qui vous assaillent : entre 30 000 et 60 000 pensées par jour ! (Voir l’article : Vous voulez changer le monde ? Commencez par changer vos pensées !)
Votre attention n’est pas extensible. Votre disponibilité énergétique – intellectuelle, émotionnelle – est limitée, en quantité et en qualité. Et chaque jour vous présente de nouvelles opportunités.

 

Alors comment faire pour ne pas vous noyer ? Comment vous re-centrer ? Comment vous con-centrer ?
Comment rassembler toutes vos énergies dispersées ? Comment réussir à mettre en cohérence tous vos corps – émotionnel, psychique notamment – pour retrouver équilibre, bien-être et force
intérieure ?

 

Alors par quoi commencer pour devenir proactif ?

Les 5 sens Gopixpic.com.comVous pouvez commencer par écouter vraiment

Dans le cadre de la proactivité, « écouter » signifie, entre autre :
– être à l’écoute de vos différents corps afin de repérer leur niveau d’énergie (réservoirs vides ou pleins ?) (voir l’article in extenso paru dans La Mensuelle Être proactif de Mars 2015) [ou allez vous y abonner via l’Accueil du présent site] ;
– les ressentir et les comprendre de l’intérieur, en vivant en conscience ;
être capable de satisfaire leurs besoins en énergie afin qu’ils soient capables de remplir leur rôle :

  • le corps physique, celui qui ne ment jamais (« Donnez à votre âme l’envie de rester dans votre corps ») ;
  • le corps émotionnel, celui qui nous met sur la voie de notre ressenti (« Ce que je ressens me fait du bien ou ça me crispe ? ») ;
  • le corps psychique, celui qui ne devrait donner que des consignes justes, après l’appréciation des corps précédents (« Qu’est-ce que je pense de tout ça ? Comment dois-je procéder ? ») (à ne pas confondre avec l’ego) ;
  • Le corps spirituel, celui qui nous inspire, nous donne le souffle et l’énergie pour aller de l’avant ; celui qui donne du sens à nos intentions et aux actions qui en découlent ; celui qui nous anime d’une joie profonde ;
  • le corps relationnel, inter-relationnel, celui qui nous met en communication, en communion avec nos pairs, avec d’autres nous-mêmes  (« Est-ce que je me sens bien avec ces gens-là ? Est-ce que je me sens connecté ? ») ;
  • le corps organisationnel, dans lequel Qui nous sommes s’insère et permet de co-créer notre vie ici-et-maintenant (« Est-ce que mon environnement est porteur de bonnes énergies ? Que puis-je modifier pour m’y sentir bien ? »)

Tous ces corps interagissent dans une interdépendance dans laquelle aucun n’a la primeur ou la priorité sur l’autre. Aucun n’est meilleur ou plus noble que l’autre. Ils ont tous leur utilité, leur pertinence, leur raison d’être.
Et leurs énergies cumulées nous rendent cohérents et forts, aptes à nous rendre concrètement proactifs, tel un faisceau laser qui concentre son énergie dans une seule et même direction capable de fendre les métaux les plus durs, tandis que, dans le cas d’une ampoule allumée, cette même énergie se trouve affaiblit en se « dispersant » alentour.

Plus vous nourrissez et concentrez les énergies de vos différents corps – plus vos énergies sont mises en cohérence – plus vous êtes aligné : vous vous sentez fort, puissant, disponible, en mesure d’être véritablement proactif.

…et tentez de comprendre ce qui se dit

Avec l’apprentissage et l’expérience, vous saurez entendre, écouter, comprendre (savoirs intuitif, sensitif, émotionnel, mais aussi mental) l’un ou l’autre de vos corps réclamer votre attention.

Et si vous entendez l’un d’eux se manifester, c’est que sa présence devient saillante par rapport à l’ensemble de vos autres corps :

  • votre corps physique vous envoie des signaux : vous avez faim, vous avez froid, vous êtes fatigué, vous avez mal quelque part… ;
  • votre corps émotionnel vous fait ressentir : vous vous sentez triste, en colère, énervé, stressé ; vous avez peur… ;
  • votre corps psychique vous « prend la tête » : vous êtes contrarié, vous n’avez pas d’idée pour résoudre une situation ; vos décisions vont à l’encontre de vos intérêts, vous ruminez… ;
  • votre corps spirituel « assèche » votre goût de vivre : vous perdez le sens de votre action, vous ne savez plus pour quelle raison vous agissez de la sorte ; vous n’avez plus « en-vie » ;
  • votre corps relationnel vous malmène : vous vous sentez envahi par vos collègues / collaborateurs / amis / famille / … ; vous évoluez au milieu de personnes qui ne vous « apportent rien », qui pompent votre énergie… ;
  • votre corps organisationnel vous ennuie : vous avez envie de déménager ou, au moins, de modifier votre environnement matériel (réorganiser votre espace de vie / de travail) ; vous voulez changer la couleur des murs, changer d’ambiance, changer de vie…

Parfois, vos dissonances ne sont pas clairement exprimées ou conscientisées mais vous sentez cependant que « quelque chose ne va pas » sans savoir pourquoi, ni pour quelle raison.

Grâce à votre écoute attentive…

Chat miroir lion1…Vous vous rendez compte que vous avez perdu votre cohérence interne. Ce corps – ces corps – sont dissonants et demandent à être entendus dans leurs besoins non pourvus. Ils sont à écouter et à prendre en compte. Leurs besoins sont à satisfaire si vous voulez retrouver votre équilibre interne, celui qui vous donne force, énergie et courage pour faire évoluer votre vie vers vos rêves.

Évidemment, ce processus d’évolution vers cet état d’être proactif demande un certain temps pour parcourir le chemin qui y mène, un surcroît d’énergie et de volonté pour tenir sur la longueur. Et une bonne dose de confiance en cette avancée vers plus de clarté et de bien-être. Vous ne fonctionnez plus sur pilote automatique et cette avancée en conscience n’est pas gagnée d’avance.

Et vous avez besoin de cet allié précieux, impalpable : le temps ! Ou plutôt, ne réfléchissez plus en terme de « temps disponible » (sinon, pensez à « donner du temps au temps ») mais en terme de qualité d’action juste (quel que soit le « temps compté » que cela demande).

Et c’est – Ô combien ! – plus productif et plus confortable.

C’est finalement sur-vivre de manière juste et joyeuse. C’est mener une vie « normale » en quelque sorte, celle pour laquelle vous avez décidez de vous incarner.

 

Que disent vos corps à l’heure actuelle ?

Que vous disent-ils qu’il faille prendre en compte pour les soigner, les rassurer, les remplir de l’énergie qui leur manque, les combler ?

  • Quels désagrément ou douleurs ressentez-vous dans votre corps physique ? Quelles manifestations physiologiques / fonctionnelles / biologiques vous envoie votre corps physique ? Que vous signale-t-il ?
  • Quelles émotions ressentez-vous à travers votre corps émotionnel ?  Peur ? Colère ? Tristesse ?
  • Quelles pensées traversent votre corps intellectuel, psychique ?
  • Quelles intuitions, quelles perceptions « recevez-vous » de votre corps spirituel ? Est-ce que vous en recevez encore ?
  • Quels échanges avez-vous avec votre corps inter-relationnel ? Votre entourage proche et lointain est-il vivifiant, « nourrissant » ou appauvrissant ?
  • Votre environnement vous fournit-il un corps organisationnel enthousiasmant ? Avez-vous envie d’y rester ? De tout changer là où vous évoluez professionnellement, personnellement ?

 

Écouter les réponses qui vous parviennent par et de vos différents corps est un bon début compte tenu de votre contexte actuel.
Les réponses à ces questions vous mettent sur la voie – la vôtre – celle de vos attitude et comportement proactifs futurs 😉

(à suivre)

 

 

Je vous souhaite le meilleur :-)

Être proactif Nathalie Decottegnie Portrait blog1Nathalie Decottégnie

Experte ès Proactivité

Consultante, Pédagogue,
Conférencière, Auteure

Ouvrage : « A Quoi  pense  une Professionnelle de la Formation en train d’animer un Stage ?«
Roman : « toi ou la vraie vie »

 

Pour écouter cet article dans son intégralité, cliquez ici –> Audio-Blog-Vous-décidez-de-devenir-proactif-1ère-part

About the Author

Nathalie DECOTTEGNIELa Référente francophone de la ProactivitéView all posts by Nathalie DECOTTEGNIE →

Leave a Reply

Alors c'est décidé... vous devenez proactif ?

Contactez-moi