Vous décidez de devenir proactif (2/2) ? (hourra !) Par quoi commencer ?

Être proactif, c'est activer vos supers pouvoirs pour réaliser vos rêves

I Love Being Proactive1

Vous décidez de devenir proactif (2/2) ? (hourra !) Par quoi commencer ?

I love being proactive2Ça y est, vous êtes convaincu qu’il est bon pour vous de devenir proactif, compte tenu de votre contexte actuel. Par quoi commencer ?

Pour écouter cet article dans son intégralité, cliquez ici –>

 

Rappel : tout ce que vous faites – vivez – se résume à utiliser – consommer – deux types de ressources :
– votre temps et
– votre énergie disponibles. (cf. la première partie de cet article)

 

  • Votre temps est à repenser sous l’angle du Nouveau Paradigme.
    (cf. la formation Gestion de soi proactive)
  • Votre énergie est à reconsidérer sous l’angle de vos différents corps.

 

Que disent vos corps à l’heure actuelle ?

Que vous disent-ils qu’il faille prendre en compte pour les soigner, les rassurer, les remplir de l’énergie qui leur manque, bref les combler ?

  • Quels désagrément ou douleurs ressentez-vous dans votre corps physique ? Quelles manifestations physiologiques / fonctionnelles / biologiques vous envoie votre corps physique ? Que vous signale-t-il ?
  • Quelles émotions ressentez-vous à travers votre corps émotionnel ? Peur ? Colère ? Tristesse ?
  • Quelles pensées traversent votre corps intellectuel, psychique ?
  • Quelles intuitions, quelles perceptions « recevez-vous » de votre corps spirituel ? Est-ce que vous en recevez encore ?
  • Quels échanges avez-vous avec votre corps inter-relationnel ? Votre entourage proche et lointain est-il vivifiant, « nourrissant » ou appauvrissant ?
  • Votre environnement vous fournit-il un corps organisationnel enthousiasmant ? Avez-vous envie d’y rester ? De tout changer là où vous évoluez professionnellement, personnellement ?

Energie chakras1Écouter les réponses qui vous parviennent par et de vos différents corps est un bon début compte tenu de votre contexte actuel.
Les réponse
s à ces questions vous mettent sur la voie, la vôtre, celle de votre attitude et comportement proactifs futurs.

Une fois que vous avez écouté, entendu, compris (plus ou moins) ce qu’ils veulent vous dire – ce qu’ils vous réclament – vous devez les combler, les remplir de l’énergie dont ils ont besoin afin de leur permettre de remplir leur mission de manière optimale – équilibrée – à leur niveau de fonctionnement. Et en cohérence interne afin de vous permettre d’être en « pleine possession de vos moyens », tel un faisceau laser qui trace sa voie. Vous pouvez alors commencer à devenir proactif.

Est-ce suffisant ?

Poursuivez votre questionnement…

 

Vous poser la bonne question – qui ne consiste plus à vous demander quel est le sens de votre vie

A l’heure actuelle, lorsque j’ai des choix à faire, ou lorsque je ne me sens pas bien, et que je ne sais pas comment procéder pour être constructive ou simplement pour me sentir mieux, je ne me demande plus quel est le sens de ma vie ou ce qui serait utile pour autrui. Non. Je me pose les questions du type : 

Points d'interrogation1– Qu’est-ce qui me ferait vraiment plaisir de faire en cet instant ?
– Qu’est-ce que je sais faire avec facilité ?
– Qu’est-ce que je fais bien et qui me fait jubiler (suscite de la joie) ?
– Quelles sont les actions pour lesquelles j’ai été performante (que j’aimerais reproduire pour me sentir bien) ?
– Quelles sont les pensées et les actions qui me feraient du bien ici-et-maintenant ?

En d’autres termes, la question qui synthétise l’ensemble de ces interrogations, c’est :
– Quelle est LA pensée qui me ferait du bien d’avoir en tête en ce moment-même ?
– Quelle est L’action qui me ferait du bien de faire présentement ?

Parce que cette pensée ou cette action – si elles vous font du bien – c’est parce qu’elles sont justes, c’est parce qu’elle sont vraies, c’est parce qu’elles sont bonnes pour vous (je suis volontairement redondante).
Vous ressentez alors plaisir, joie, et vous avez raison !

Là où tout est joie, la mesure est juste.  in Dialogue avec l’ange

 

J’ai découvert ce type de questions à une époque où je tournais en rond, en mal d’inspiration pour impulser ma vie dans une direction. Je me sentais démunie. Pas déprimée, non. Juste un grand vide, une vacance de désirs ou de projets. Alors je me suis mise en position d’écouter ce que la vie attendait de moi, à écouter ce qu’elle avait à me dire et, comme les messages passent par notre corps – tous nos corps –, je me suis mise à l’écoute de mes quatre contenants (corps physique, émotionnel, psychique, spirituel)…

…Et LA question dont j’attendais LA réponse était – et est toujours :
Quelles sont les pensées, les actions qui me feraient vraiment du bien d’adopter en cet instant ?

Chat sourire1

Écoutez la bonne réponse, propre à chacun – pas de prêt-à-penser en proactivité

Ne vous demandez pas / plus ce que vous devez faire, ni ce que vous êtes censé faire, encore moins ce que les autres attendent de vous. Non-non. Demandez-vous plutôt ce qui vous ferait vraiment du bien à vous !
Et ce n’est pas une préoccupation égoïste ! (ha là là, j’en entends d’ici qui ne s’autorisent pas à être fidèles à eux-mêmes, qui n’osent respecter et incarner le meilleur d’eux-mêmes).

C’est dans ces moments-là que des solutions, des inspirations, des idées neuves, des audaces auxquelles vous n’auriez pas pensé font leur apparition « miraculeuse ». Et qu’une énergie nouvelle vous habite et vous donne l’envie de.
C’est là, dans un état d’être disponible que la petite voix devient audible et compréhensible. Vous pouvez l’appeler Intuition, Ange gardien, Maître intérieur, Dieu, Inconscient, cette voix intérieure vous parle toujours de sagesse et de transcendance agissante en vous – en nous tous -, de cette énergie qui nous met en marche, nous inspire et nous guide. Pour notre plus grand bien.

Avoir confiance dans le processus, même si nous n’en comprenons pas intellectuellement la finalité. Dès lors que le bien-être nous habite, l’action est juste.

 

Dans cet état d’être – quand nous sommes prêts à écouter – la vie nous guide

Cibles justesse précision1Lorsque nous sommes « posés » (pour écouter nos corps) et/ou « pausés » (mis sur pause pour méditer, réfléchir), nous sommes dans une attitude proactive (un état d’esprit proactif) et nous avons plus de chance d’agir de manière juste dans l’instant présent.
Cela ne signifie pas que nous allons réussir selon nos attentes. D’ailleurs, ce que nous appelons « erreurs » ou « échecs » ne sont que des résultats inattendus et contrariant. Qui peut dire que ce n’est pas ce résultat-là – jugé comme négatif – qui va justement nous faire avancer vers notre but ?

 

Alors mettez-vous sur pause, faites un « arrêt sur image » de Qui vous êtes / ce que vous faites, et observez

– re-posez-vous, respirez calmement, relaxez-vous, méditez ;
– posez-vous la question : quelles sont les pensées, les actions qui me feraient vraiment du bien d’adopter en cet instant ?
– puis entendez, écoutez, tentez de comprendre ;
– donnez-vous le temps, prenez le temps, donnez du temps au temps ;
– osez aller à contrecourant, celui qui devient le bon sens dans le Nouveau Paradigme (voir l’article Ancien Paradigme vs Nouveau paradigme : oui ! L’Histoire est en marche !)
– réjouissez-vous des intuitions qui vous arrivent, des idées géniales qui surgissent dans votre esprit ;
– et, surtout, respectez-les ! Ne les balayez pas négligemment en pensant que « ce n’est pas raisonnable ». Bien sûr que ça ne l’est pas sinon vous les auriez déjà eues « normalement » ;
– suivez vos intuitions, ressentez le bien-être qui émerge lorsque vous les respectez ;
– agissez, vivez l’action juste ;
– et remerciez la vie, toujours présente en vos différents corps. Éprouvez cette gratitude d’être vivant, non seulement en vie (mode survie) mais réellement vivant et vibrant.

 

 

Je vous souhaite le meilleur :-)

Être proactif Nathalie Decottegnie Portrait blog1Nathalie Decottégnie

Experte ès Proactivité

Consultante, Pédagogue,
Conférencière, Auteure

Ouvrage : « A Quoi  pense  une Professionnelle de la Formation en train d’animer un Stage ?«

 

Pour écouter cet article dans son intégralité, cliquez ici –>

About the Author

Nathalie DECOTTEGNIELa Référente francophone de la ProactivitéView all posts by Nathalie DECOTTEGNIE →

Leave a Reply

Alors c'est décidé... vous devenez proactif ?

Contactez-moi